70 façons naturelles de réduire son mauvais stress

Dans un instant, vous allez découvrir une liste d’actions à mettre en place dans votre vie quotidienne pour réduire considérablement votre mauvais stress.

Mais avant, faisons un rapide « état des lieux » de ce fléau qui tue dans le monde 7 personnes toutes les 2 secondes !

Une petite parenthèse avant de commencer.

Vu l’importance du sujet pour lutter contre l’insomnie, cet article sur le stress est assez long, plus de 8500 mots. C’est la raison pour laquelle, nous l’avons séparé en 2 parties…La première partie est ici . Quant à la deuxième, elle fait l’objet d’une mise à jour dans un document à télécharger prochainement.

Refermons cette parenthèse…

Vous êtes toujours là ?

Alors commençons…

Voici des chiffres inquiétants mais qui résument à eux seuls les ravages du stress dans notre monde moderne.

Le saviez-vous ?

  1. En Occident, 48 % des personnes actives interrogées dans le cadre d’une enquête avouent ne plus être mettre de leur temps.
  2. 69 % estiment que le stress perturbe leur vie professionnelle et familiale.
  3. Plus de 30 % des salariés souffrent de pathologies diverses liées au stress.
  4. 20 % des cadres, ingénieurs, commerciaux et professions libérale consomment régulièrement des psychotropes.
  5. 24 % avouent avoir augmenté leur consommation d’alcool, de café et de cigarette pour compenser les méfaits du stress.
  6. 80 % des personnes interrogées pensent que la situation ne fera qu’empirer dans les prochaines années.
  7. 35 % des cadres sont dépendants d’anxiolytiques et de psychotropes. La majorité d’entre eux sont suivis par un psychothérapeute. Près de la moitié des entreprises ont recours à des séminaires de gestion du stress.
  8. Proche de l’anxiété, son grand-frère, le mauvais stress ne cesse de progresser en France. Son coût social est estimé à plus de 3 milliards d’euros !

Face à ces statistiques inquiétantes, il est tout de même bon de rappeler que tous les types de stress ne sont pas entièrement nuisibles.

Citons par exemple la préparation d’un événement agréable (anniversaire, mariage, recevoir ses amis etc..); c’est en effet un stress plutôt agréable et qui n’est pas susceptible d’affaiblir nos défenses. Ça vous donne plutôt de l’ardeur, de l’enthousiasme, nous rend optimiste et plein d’énergie.

Dans ces moments là, nous sous sentons invulnérables, c’est le bon stress !

En revanche, le mauvais stress, provoqué le plus souvent par les embouteillages, les problèmes de couple, la maladie, le décès, les disputes familiales ou amicales, la séparation, le perfectionnisme au travail…la liste est longue…est quant à lui beaucoup plus destructeur.

C’est le stress qui use en produisant le découragement, la lassitude, la dépression et tout un cortège de troubles physiques.

C’est celui qui peut pousser à la consommation de médicaments (anxiolytiques, somnifères…), de tabac, de drogues ou d’alcool !

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre bonheur est bien de terrasser ce mal du siècle ! 

Comment ?

C’est tout l’intérêt de cet article.

Des techniques efficaces que vous pouvez mettre en place dès maintenant !

La liste suivante énonce 70 façons naturelles pour combattre et gérer efficacement votre mauvais stress. Elle est principalement destinée aux personnes souffrant d’insomnie liée au (mauvais) stress.

Nous prenons en compte des petites choses faciles à mettre en place dans votre organisation quotidienne. Si certaines méthodes vous semblent évidentes, d’autres en revanche, méritent un petit rappel. Certaines de ces astuces peuvent ne pas convenir à tous, mais la liste est assez variée pour vous permettre de choisir celles qui vous correspondent le mieux.

C’est parti !

1. Donnez priorité aux priorités

En ayant cet état d’esprit quotidiennement,vous serez capable de gérer votre temps plus sereinement et  en toute circonstance. Il y a un ouvrage passionnant sur le sujet que nous vous conseillons de lire.  Son titre :  Priorité aux priorités : Vivre, aimer, apprendre et transmettre de Stephen Covey :« Face aux emplois du temps délirants, et au sentiment d’être structurellement débordé, enfin une méthode qui nous aide de façon pragmatique à organiser nos priorités, au travail et dans la vie personnelle. D’excellents passages en seconde partie de l’ouvrage sur les méthodes de travail collaboratives, qui renforcent les synergies et l’imagination collective ».

2. Pratiquez régulièrement le yoga

Accédez à la paix intérieure grâce à la pratique du yoga. Scientifiquement prouvé dans la réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression. Les postures de yoga favorisent le bien-être mental et musculaire, avec à la clé une relaxation globale.

Vous pouvez visiter notre page spéciale sur la yoga-thérapie dans la partie solutions du site.

3. Dressez une liste de ce qui vous contrarie

Vous vous rendrez compte rapidement que certaines choses n’ont pas lieu d’être stressantes et que d’autres sont plus une question de priorité.

4. Manger sainement

fruits et legumes

Plus facile à dire qu’à faire !

Pourtant manger tous les jours sainement c’est vous assurer d’être non seulement en bonne santé mais aussi de gagner en bien-être mental !

Si vous vous sentez bien de l’intérieur, vous gagnerez en bien-être physique pour affronter plus facilement les facteurs de stress.

Privilégiez les aliments riches en magnésium, calcium, vitamines B, C et oméga 3 etc…

Nous aurons l’occasion d’y revenir un peu plus longuement dans la partie « solutions » du site.

5. Faîtes régulièrement de l’exercice 

Que ce soit une marche rapide ou un sport plus intense, l’activité physique a démontré, à maintes reprises, son efficacité dans la réduction des niveaux de stress et l’amélioration de la santé mentale et physique.

Bien sûr, si vous avez du mal à vous endormir le soir, veillez à ne pas faire de sport violent après 20 heures !

6. Pensez au “calme”

Visualisez un endroit tranquille, comme une plage, une petite maison confortable avec un bon feu bien chaud ou quoi que ce soit qui vous détende.

Combinez cela à des techniques de respiration relaxantes pour des résultats plus efficaces. Consultez notre guide en ligne ici.

En matière de visualisation de paysages associant une musique relaxante, nous vous conseillons aussi de regarder cette vidéo : Cliquez ici

7. Faîtes une petite promenade en extérieur

Même une courte balade pendant votre pause-déjeuner.

Une courte promenade peut vous aider à dégager votre esprit, vous distraire et améliorer votre humeur de manière considérable.

Savez-vous qu’une simple marche modérée de 30 minutes par jour réduit de 40% les maladies cardiovasculaires, les cancers ainsi que les maladies de démence style Alzheimer !

Sans oublier bien sûr son effet relaxant !

8. Riez tous les jours

Les avantages du rire sur le bien-être général sont multiples et prouvés.

Des études très sérieuses ont démontré que le rire est bon pour la santé, tant morale que physique.

Le rire renforce tant notre système immunitaire que notre résistance à la douleur. Et il permet de mieux gérer le stress.

Insistons et voyons ensemble les bénéfices du rire en 5 points…

Au niveau hormonal

Rire régule le niveau d’hormones liées au stress et à la tension comme le cortisol, l’adrénaline, la dopamine et les hormones de croissance. Le rire améliore aussi la régulation des endorphines et de certains neurotransmetteurs indispensables au bon fonctionnement de notre cerveau, augmente la production d’anti-corps et l’efficacité des cellules T (système de défense immunitaire). Rien que du bon pour diminuer le stress, l’anxiété et notre santé en général !

Au niveau relâchement

Les effets d’une bonne crise de rire sont immédiats. On se sent très vite relâché et détendu comme « nettoyé » et assaini tant physiquement qu’émotionnellement.

Au niveau physique

Une bonne dose de rire exerce le diaphragme, contracte les muscles abdominaux et fait même travailler les épaules. Même l’activité cardiaque est mise à contribution !

Distraction

Le rire éloigne les mauvaises pensées, le sentiment de culpabilité, les idées noires… plus que toute autre activité.

Point de vue

Des études ont montré que notre réponse à des stimuli stressants peut varier suivant que l’on perçoit ces stimuli comme une « menace » ou comme un « défi ». Le rire et l’humour nous apportent de la légèreté et du recul par rapport aux choses : nous voyons les choses plus comme des défis que comme des menaces, ce qui nous permet de réagir de manière plus favorable et adaptée.

Avantages sociaux

Le rire est communicatif et nous pousse à communiquer positivement, à nouer des contacts, à éliminer des barrières. En apportant de la bonne humeur et de l’optimisme, vous allez faciliter le contact avec les autres et être plus convaincant.

Même un sourire forcé vous procure de nombreux avantages; le fait de rire devant une image ou une vidéo drôle peut s’avérer extrêmement bénéfique pour libérer votre stress.

Maintenant, il est temps de se prendre un bon fou rire ! 🙂 A voir ou revoir !

Voici la petite fiction dont Norman parle à la fin de la vidéo :

Très bien réalisée et criant de vérité !

 

Place au rire communicatif qui fait du bien aussi. Je vous lance le défi de ne pas rire devant ces vidéos, même vues 10 000 fois, faite le test !

Commençons par cette vidéo devenue culte…C’est un foutage de gueule mémorable du présentateur face à des invités accidentés de la vie.

Un fou rire en direct qui malheureusement ou heureusement a mis fin à la carrière de l’animateur !

 

Denis Favre, en 1978 !

 

Anémone ivre sur le plateau « mardi cinéma » !

 

Le meilleur pour la fin… La palourde royale !

9. Savoir dire NON au « toujours plus »

Il est impossible de tout faire tout le temps. Dès que vous commencez à apprendre à dire non, vos niveaux de stress se voient drastiquement réduits. Acceptez le fait d’être humain…

Insistons sur ce point  !

Dans la vie, il est difficile de reconnaître que l’on a atteint les limites raisonnables.

On souhaite toujours avoir plus de choses, faire plus d’activités, avoir plus d’argent, plus de reconnaissance…

Il faut essayer de ne pas tomber dans le piège sans fin du matérialisme à outrance, car des frustrations inutiles peuvent en découler.

Nous allons voir ici quelques aspects du « j’en veux toujours plus » pour essayer d’atteindre un certain équilibre dans nos vies sans tomber dans la frustration permanente et stérile.

Le bonheur total et permanent n’existe pas et il faut vivre en acceptant ce fait. Rester simple, modeste et actif contribue à l’entretien d’un bon équilibre de vie. Il faut juste comprendre que le monde tourne très bien sans nous.

L’amour n’a pas besoin de se restreindre à une riche et dense relation physique telle que nous l’envisageons parfois. Il est bon aussi de considérer les relations routinières que nous avons avec nos proches, nos connaissances, nos collègues… dans un esprit de soutien collectif et individuel, d’empathie et de communication créative. Entretenir ce type de relations est très important car elles permettent d’interagir et de connaître les gens qui nous entourent, tout en nous situant dans la société.

Alors êtes-vous suffisamment à l’écoute de vos proches ?

Vous préoccupez-vous vraiment de leurs problèmes et de leurs désirs ?

Leur dites-vous qu’ils sont importants à vos yeux ?

N’hésitez pas à communiquer car cela solutionne bien des problèmes; souvent cela permet même de les prévenir et de les éviter.

Abordons maintenant quelque chose de radicalement différent : le temps qui passe.

Nous sommes tous plus ou moins préoccupés par le temps qui passe trop vite : on n’a jamais le temps de faire tout ce que l’on souhaite.

Les journées, les semaines sont trop courtes…

Pourquoi cette sensation désagréable ?

Principalement car on se focalise trop sur ce que l’on ne fait pas et pas assez sur ce que l’on fait.

Si au lieu de se morfondre sur ce que nous réserve demain, sur l’incertitude du futur, sur la noirceur de notre avenir, on se focalisait sur le présent et l’action créative, on y gagnerait beaucoup.

Essayez cet exercice : dès que vous sentez vos pensées se focaliser sur ce que vous réserve l’avenir, reprenez-vous immédiatement et passez à l’action sans réfléchir. Regardez ce que vous avez à faire maintenant, prenez la décision de le faire maintenant et n’arrêtez pas tant que ce n’est pas fini.

Captez ce que vous donne le temps présent au lieu de vous inquiéter de l’avenir ou vous souvenir du passé. Seul le présent compte car il détermine l’avenir.

Si vous voyez la date limite de paiement de vos impôts qui arrive, ne dites pas « mon dieu il faut que je pense à payer mes impôts sinon je vais avoir à payer davantage et ce sera la catastrophe ».

A la place : prenez votre carnet de chèque, remplissez-le et envoyez le immédiatement à votre centre de paiement.

Si vous êtes étudiant et si vous voyez la date d’examen qui arrive dangereusement, ne dites pas « ça va être la catastrophe, je n’ai pas assez travaillé et je vais échouer ». A la place, agissez : prenez immédiatement un papier et un crayon, faites un plan de révision et commencer à réviser.

Je le répète : seule l’action créative permanente compte.

Concentrez-vous sur le présent qui passe et rentabilisez-le pour mener à bien vos projets, réaliser vos passions, passer du temps avec vos proches…N’ayez jamais à dire : « ah si j’étais plus jeune, je ferai ceci ou cela… ». A la place : faites-le !

Vous vous endormirez ainsi avec tranquillité d’esprit et optimisme, sans peur du lendemain et sans idée noire stérile. La vie est un don qu’il ne faut pas gâcher en futilité !

Il faut avoir confiance en sa vie pour avoir une vie satisfaisante.

Allez, je le dis pour la dernière fois :
« Passez moins de temps à vous morfondre sur ce qui va se passer et plus de temps à centrer votre énergie sur l’action créative ».

Vous y trouverez une source inépuisable de bonheur (petits ou grands). L’être humain s’épanouit dans l’action, la réalisation et non dans le fantasme. Si vous savez ce qui vous rend heureux, travaillez là-dessus !

Si vous savez ce qui rend les gens heureux ou satisfaits, donnez-leur et vous récupérerez au centuple !

C’est particulièrement vrai dans le travail !

Ne refusez jamais d’apprendre ou de progresser dans votre domaine : capitalisez sur chaque chance de vous améliorer. Soyez sûr(e) d’avoir une vision claire de votre activité professionnelle ou de votre passion et travaillez chaque jour un petit peu pour vous rapprocher de votre objectif.(Nous, par exemple, la création de ce site est une action créative qui nous motive à aider un maximum de personnes à vivre mieux leur sommeil).

Qu’est-ce qui vous pousse à vous lever le matin ?

Trouvez votre motivation première et commencez chaque journée avec la volonté de progresser.

La vie est un voyage un peu particulier alors utilisez chaque minute au lieu de vous inquiéter des arbres qui pourraient se mettre en travers de votre route.

Pour finir, quelques conseils sur l’argent.

Pour certaines personnes, tout se résume à gagner chaque mois plus que le mois précédent.

Quand s’arrêter ?

Je pense personnellement que l’argent  n’est pas une fin en soi.

Est-on plus heureux en consacrant tout son temps à vouloir gagner toujours plus d’argent ?

Je ne suis pas sûr.

Il faut juste avoir assez pour vivre correctement et surtout pour faire ce que l’on aime.

Et le top, à mon avis, c’est d’avoir suffisamment d’argent pour en donner à ceux qui en ont besoin. Et comme le temps c’est de l’argent, l’idéal est d’avoir suffisamment de revenus pour pouvoir consacrer un peu de son temps à ceux qui en ont besoin.

En tout cas, c’est une bonne manière d’envisager la fortune !

C’est bien d’accumuler les « trucs » à la mode, les vêtements coûteux, les automobiles de prestige mais il y a un moment ou cela ne veut plus rien dire, surtout si on ne partage cette « joie » avec personne.

La consommation n’est pas le chemin du bonheur…

La possession ne rend pas forcément heureux, le partage, si.

Il faut donc trouver l’équilibre entre l’envie de posséder, et les motivations quotidiennes qui nous font progresser dans la vie.

9. Comptez jusqu’à 10

Comptez les moutons, les étoiles dans le ciel ou quoi que ce soit qui vous permette de faire une courte pause pour vous calmer avant de réagir à un facteur de stress.

Cette brève interruption peut vous faire du bien.

10. Faite une sieste si vous êtes fatigué(e)

Une sieste de 20 minutes (pas plus) recharge vos « batteries » et vous permet de vous ressourcer. Dormir un nombre d’heures suffisant vous permet de vous préparer à tout ce qui vous attend durant la journée.

Un « leitmotiv » de notre site nuitcalme.com !

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à partager ou à transférer par email à l’aide des boutons suivants :

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Curabitur vel, Aliquam ut ultricies tempus lectus Sed sed Phasellus venenatis