Trousse homéopathique pour le voyage

 

 

 

 

 

Pour passer des vacances sans souci, il est indispensable de glisser dans sa trousse de voyage des produits homéopathiques qui soigneront toute la famille. Ne laissez pas les petits bobos de l’été empoisonner vos vacances.

En choisissant l’homéopathie, vous opterez pour la simplicité.

Son utilisation en auto-médication est sans danger. Ce qui n’empêchera pas de consulter un médecin, si l’amélioration n’est pas constatée.

De plus, pour composer votre trousse en fonction de vos éventuels problèmes (tendances aux allergies, troubles intestinaux, surmenage, etc), l’avis du médecin homéopathique qui vous connaît bien, sera toujours le bienvenu.

Voici donc un article spécial que nous complèterons durant tout le mois de juin 2021 pour élaborer votre trousse de voyage et ainsi mieux utiliser vos produits homéopathiques en fonction de vos différents bobos de l’été !

 

 

Ampoules

Après avoir percées avec une fine aiguille désinfectée à l’alcool ou passée sous la flamme, tamponner les ampoules avec un coton imbibé d’huile essentielle de lavande. Laisser sécher ensuite à l’air libre.

homeopathie arnicaBleus et coups

Prendre 5 granules d’Arnica 9 CH. Appliquez des compresses de teinture-mère d’arnica sur la zone douloureuse.

Coups de soleil

Face à une brûlure du premier degré (peau rouge et cuisante), prendre Apis 15 CH à raison de 5 granules toutes les 30 minutes pendant 3 heures. Face à une brûlure forte, adopter plutôt Belladona 9 CH (5granules toutes les heures). Pour une brûlure au second degré (avec cloques), enduire la peau de pommade au calendula et prendre 5 granules de Cantharis 9 CH toutes les heures. En cas de lésion plus profonde, consultez d’urgence.

Crampes

Pour lutter contre les crampes et les courbatures après l’effort, prendre 5 granules de Cuprum metallicum 5 CH (à renouveler une heure après). Pensez à appliquer une huile végétale à base d’arnica sur la partie douloureuse, jusqu’à ressentir un échauffement sous la main.

Diarrhée ou tourista

Le régime alimentaire riche en fruits et légumes combiné à la chaleur et à la baignade peut provoquer des troubles digestives importants.

Contre la diarrhée simple avec douleurs abdominales, prendre 5 granules de Podophyllum 9 CH. Contre la tourista, prendre en alternance Podophyllum 9 CH et China 9 CH (5 granules de chaque produit). Pour toutes les diarrhées liées à une intoxication alimentaire et donnant lieu à des nausées, Arsenicum album 15 CH (5 granules toutes les 2 heures) fera l’affaire. Parallèlement, faire une infusion d’un mélange de plantes (feuilles de fraisier, myrtille, salicaire, menthe poivrée et semences d’orge perlé). En boire au moins 2 bols par jour.

Entorses

Contre les traumatismes légers comme les entorses ou les petits claquages musculaires, un médicament indispensable : Arnica Montana 9 CH (5 granules, 3 fois par jour).

Gastrites

 

Pour apaiser son estomac qui n’a pas bien supporté une nourriture trop lourde, recourir à Antimonium crudum 4 CH (5 granules, 3 fois par jour). Pour lutter contre les désagréments d’un repas trop arrosé, prendre Nux vomica 5 CH (5 granules, 3 fois par jour). Penser aussi à boire des infusions de verveine pendant quelques jours.

Herpès

L’herpès est dû à un virus, qu’il soit labial ou génital. Pendant la période de crise, prendre systématiquement Vaccinotoxinum 15 CH (1 dose de globules), puis Apis 7 CH (5 granules toutes les 2 heures). Espacer dès l’amélioration des symptômes. Ne pas hésiter de faire une cure de vitamine C qui est un puissant anti-viral.

Insolation

Elle se caractérise par des maux de tête intenses, une tendance au sommeil, des vomissements et dans les cas graves de perte de connaissance. Si les troubles se manifestent par une sensation de démangeaisons et de cuisson, prendre Apis 7 CH (5 granules toutes les 15 mn). En cas de battements congestifs au niveau de la tête, prendre Belladona 7 CH (5 granules toutes les 15 mn) ou Glonoïnum 4 CH (5 granules toutes les 15 mn). Pensez à allonger le malade dans un endroit frais.

Jambes lourdes

La chaleur de l’été favorise la sensation très désagréable de jambes lourdes. Le bon réflexe homéopathique : 5 granules, 3 fois par jour de Lachesis mutus, Vipera. Boire 15 gouttes de teinture-mère de Vitis vinifera (vigne rouge) dans un verre d’eau 2 fois par jour.

Morsures et Piqûres

Si l’on est victime de morsures d’animaux, consulter d’urgence un médecin. En attendant son arrivée, prendre 5 granules d’Arnica 5 CH (toutes les 2 heures). Pour ce qui est des piqûres (moustiques, guêpes, Aoûtats…) suivies de rougeurs ou de boursouflures, prendre 5 granules de Calendula 5 CH (toutes les 2 heures) et 5 granules d’Apis mellifica 5 CH en alternance. Pensez à Cantharis 5 CH en cas de bulles de liquide, à Ledum palustre 5 CH contre les piqûres d’araignée, à Vespa crabo 4 CH contre les piqûres de guêpes, à Calux 4 CH contres les piqûres de moustiques et à Tarentula Cubensis 9 CH contre les piqûres de gros insectes. Tous ces remèdes sont à prendre à raison de 5 granules toutes les 30 mn jusqu’à amélioration.

Nausées des transports

Une heure avant le voyage, prendre 5 granules de Cocculus 9 CH et Tabacum 9 CH. Durant le voyage, si le malaise s’atténue à la chaleur, prendre Cocculus 5 CH. En cas de sueurs froides, prendre Tabacum 5 CH et si les vomissements ne soulagent pas la sensation de malaise, ajouter Ipeca 7 CH. Ces remèdes s’utilisent toutes les 30 mn à raison de 5 granules. Diminuer la fréquence en fonction de l’amélioration. En cas de malaise, un sucre avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une goutte d’huile essentielle d’orange douce sera d’un grand réconfort.

Transpiration

Une transpiration excessive peut avoir des causes diverses (émotion, exercice, peur) et se produire à différents moments. Pilocarpus 9 CH (5 granules, 3 fois par jour) sera très utile. Penser aussi au message effectué avec un mélange de 250 ml d’huile d’amandes douces ou de calendula et 30 gouttes d’huile essentielle de cyprès + 30 gouttes d’huile essentielle de thym.

Urticaire

Elle est l’affection estivale par excellence. Le médicament qui calme le mieux cette manifestation allergique est Urtica urens (l’ortie blanche). En prendre 5 granules toutes les heures en alternance avec Poumon histamine 15 CH.

Si l’urticaire se produit au bord de la mer, utiliser Arsenicum album 9 CH (5 granules, 3 fois par jour) ou Apis 9 CH (5 granules, 3 fois par jour) si le froid apporte un soulagement aux démangeaisons. Des compresses imbibées de d’huile végétale de Calendula sont recommandées.

Yeux sensibles

Les UVB attaquent la cornée et provoquent des affections très douloureuses. Le mieux est de consulter un spécialiste ophtalmologiste. En attendant, prendre Apis 15 CH et Euphrasia 9 CH (5 granules en alternance toutes les heures)

 

Votre trousse homéopathique pour les vacances : le récap !

Si on récapitule, voici la liste des produits homéopathiques que vous devez intégrer dans votre trousse pour voyager sereinement et passer des nuits calmes !

1.Arnica 9 CH

Bien connue des régions montagneuses, l’arnica est cette petite plante aux fleurs jaunes, qui constitue le remède idéal contre les traumatismes.

Muscles douloureux, courbatures après l’effort, choc consécutif à un accident ne lui résistent pas.

 

2. Apis 15CH

Préparé à partir du venin d’abeille, Apis mellifica (abeille) est utile pour soulager les piqures et les morsures qui présentent des gonflements et des rougeurs.

 

 

3.Belladona 9 CH

Appelée aussi « l’herbe au diable », la belladone, dont il faut éviter les baies toxiques, est utilisée comme remède contre la fièvre et les maux de tête avec battements intempestifs.

 

 

4.Cantharis (cantharide) 5 CH

Cantharis est un remède préparé à partir d’un insecte, en l’occurrence la cantharide ou « mouche d’Espagne » de la famille des coléoptères. Ce remède traite le système urinaire, les cystites avec douleurs intenses et brûlantes, ainsi que les brûlures ou douleurs cuisantes en général.

5.Arsenicum album (arsenic) 15 CH

L’anhydride arsénieux est un poison connu. Utilisé en homéopathie, il ne présente pas de danger et il est souverain sur les systèmes digestif et respiratoire.
Crampes abdominales, vomissements, intoxication alimentaire, rhume de cerveau avec écoulement nasal sont soulagés.

6.Cocculus (coque de levant) 9CH

Préparé à partir de la coque du levant, une plante qui pousse sur les côtes indiennes, cocculus est un remède puissant sur le système nerveux, en particulier lorsqu’il est affaibli. Il soulage également les nausées et les vertiges associés au mal des transports.

7.Euphrasia officinalis (euphrasie officinale) 9 CH

Nommée aussi « casse-lunettes », cette jolie petite plante des pâturages est connue comme remède des yeux. On l’utilise pour les yeux irrités, les larmoiements abondants, les rhumes des foins avec écoulements importants.

8.Ipeca (ipecacuanha) 7 Ch

L’ipécacuanha est un petit arbuste d’Amérique du Sud, dont on fabrique un remède actif sur les systèmes digestif et respiratoire.
La principale indication est la nausée sous toutes ses formes.

7.Lachesis mutus 5 CH

Fabriqué à partir du venin du Lachesis mutus, un serpent d’Amérique du Sud, ce remède est destiné à soigner les maladies chroniques, les angines, les gorges douloureuses et les problèmes liés à la ménopause.

9.Ledum palustre (lédon des marais) 5 CH

Le lédon des marais est un petit arbuste qui pousse dans l’hémisphère nord. C’est à partir du lédon que l’on prépare ce remède d’urgence des blessures, plaies gonflées, ecchymoses, yeux injectés de sang.

10.Nux vomica (graine de vomiquier) 5 CH

C’est à partir des graines toxiques du vomiquier qu’est préparé le célèbre Nux vomica. Le remède est utilisé dans de nombreuses situations chroniques ou aigüe et il est vraiment performant dans les troubles d’ordre digestif : brulures d’estomac avec aigreurs, migraines digestives, nausées et vomissements.

Sans oublier ces 15 derniers tubes de granules :

11. Podophyllum 9 CH (turista, diarrhées et troubles gastriques)

12. China 9 CH (hémorragie, fièvre)

13. Antimonium crudum 4 CH (diarrhée, troubles digestifs)

14. Vaccinotoxinum 15 CH (herpes, zona)

15. Olonoinum 4 CH (insolation)

16. Vipera 5 CH (phlébite, varices)

17. Calendula 5 CH (antiseptique)

18. Vespa crabo 4 CH (piqure de guêpes)

19. Calux 4 CH (piqure de moustiques)

20. Tarentula cubensis 9 CH (abcès cutanés, anthrax, panaris et piqures d’araignées)

21. Tabacum 9 CH (troubles du comportement et prévention des nausées)

22. Pilocarpus 9 CH (hypersudation, hypersalivation, troubles visuels)

23. Urtica urens 15 CH (rhumatologie, dermatologie et gynécologie)

24. Poumon histamine 15 CH (allergie des voies respiratoires)

Le rangement

Il ne vous reste plus qu’à ranger soigneusement vos tubes dans une trousse flexible, peu encombrant et passe partout (cliquez sur l’image pour plus de renseignements)

 

Pour aller plus loin :

Recommandation livre : Ma bible de l'homéopathie: De Abcès à Zona, tous les maux quotidiens et leurs solutions homéopathiques de Albert-Claude Quemoun aux éditions Leduc Pratique

 

Recommandation livre : L'homéopathie enfin prouvée ! de Bill gray aux éditions Guy Trédaniel

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à partager ou à transférer par email. Merci !

 

Bon à savoir

Quand des études falsifiées font prendre des (mauvaises) décisions

« Une étude bidon a été publiée par le Lancet concernant l’hydroxychloroquine. Sur la base de celle-ci, notre ministre de la Santé a interdit la prescription de ce médicament. Or, l’escroquerie des auteurs de l’étude et du Lancet (jusqu’alors considérée comme une des plus grandes revues médicales) a été démontrée en quelques semaines. Pour autant, Olivier Véran n’est pas revenu sur son décret.

Ce dernier a été juste abrogé naturellement à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Pour l’homéopathie, il s’est passé exactement la même chose : une décision a été prise sur la base d’une étude totalement bidon, mais une fois la falsification découverte, rien n’a été rétabli, et l’homéopathie sera totalement déremboursée à partir du 1er janvier 2021 ». Dr Ménat

Le saviez-vous ?

Déjà 443 homéopathes français en 1860 !

En fait, l’homéopathie était déjà connue et utilisée en France depuis 1830, grâce au comte Des Guidi, dont la femme sera « miraculeusement » guérie par un médecin homéopathe d’une maladie considérée comme incurable. Des Guidi avait soutenu sa thèse de médecine en 1820 et pratiquait une médecine « classique ».

Après la guérison de son épouse, il se consacrera à l’homéopathie, ira apprendre auprès d’Hahnemann et s’installera comme médecin homéopathe en 1830 à Lyon, où il créera la Société homéopathique lyonnaise qui deviendra un des principaux lieux de l’enseignement de cette discipline. C’est ainsi que, grâce à ces deux précurseurs, la France peut s’enorgueillir d’avoir produit de très grands homéopathes, comme Léon Vannier, au début du XXe siècle, qui fonde la revue L’Homéopathie française et participe à la création des Laboratoires homéopathiques de France (LHF).

Pour autant, la médecine officielle française n’aura de cesse de décrier cette médecine naturelle, et de l’attaquer par tous les moyens.

Dès 1835, l’Académie de médecine condamne l’homéopathie (ce qui n’empêchera pas néanmoins celle-ci de se développer en France : on comptait, vers 1860, 443 homéopathes sur notre territoire, dont 140 à Paris), et, en 1858, l’homéopathie reçoit un « blâme » des tribunaux.

Les attaques actuelles ne sont pas nouvelles ! Source : GBV novembre2020

Témoignage

« J’ai été bluffé plus d’une fois par l’efficacité de GELSEMIUM ! »

Je vais vous raconter mon histoire personnelle. Mes parents ne connaissaient rien à l’homéopathie et, enfant, j’étais soigné de façon très classique. J’ai pris de très nombreux antibiotiques pour des otites à répétition, ainsi que 3 paracentèses. J’ai développé, à cause de cette prise en charge peu physiologique, un terrain allergique qui s’est manifesté par un gros rhume des foins dès l’âge de 11 ans. Et je peux vous dire que, à l’époque, peu de traitements ont eu un effet probant.

Grâce à des amis, j’ai découvert l’homéopathie quand j’étais au lycée, et ce fut la première fois que mes allergies se sont enfin calmées, partiellement. Il a fallu que je rencontre le Dr Seignalet et que je comprenne la place des intolérances alimentaires pour être enfin soulagé à 90 % de ces allergies.

Revenons à l’homéopathie. J’habitais en banlieue, mais j’ai fait ma terminale dans un lycée parisien renommé et j’ai donc passé mon bac à Paris. Il fallait que je sois à 8 h sur le lieu de l’examen et il n’était pas question de prendre le risque d’être en retard. J’ai donc dormi à Paris, dans des conditions peu confortables. Comme tous les jeunes de 18 ans, j’avais évidemment le trac, et un peu plus que la moyenne, d’ailleurs. J’étais persuadé que j’allais mal dormir puisque je n’étais pas dans mon lit.

Le médecin homéopathe que je connaissais depuis peu m’avait donné du GELSEMIUM en 15 CH et, ô miracle, j’ai dormi comme un bébé et je me suis levé en forme pour passer mon examen.

J’ai ensuite utilisé GELSEMIUM de la même façon au long de mes études médicales et, depuis, je l’ai prescrit à des milliers de patients pour les mêmes raisons et avec, souvent, une excellente efficacité. Sincèrement, j’ai été bluffé plus d’une fois par GELSEMIUM !

À 18 ans, j’avais compris jusque dans ma chair que l’homéopathie, ÇA MARCHE !

Certains diront que c’est un effet placebo. Mais alors il s’agit d’un placebo super puissant et reproductible. Et un placebo aussi peu cher et efficace, il faut absolument le promouvoir. Évidemment, je sais que l’homéopathie est bien plus puissante qu’un placebo. J’en ai la preuve depuis 30 ans, et je reviendrai sur les études qui le prouvent, mais avant cela, essayons de comprendre comment tout cela fonctionne et pourquoi il y a autant de polémique autour de cette approche médicale. Source : GBV Nov 2020 Dr Ménat

 

Cliquez ici pour laisser un commentaire