Le saviez-vous ?

En vous inscrivant via notre newsletter, vous recevez 2 jours après votre inscription, ce guide pratique de plus de 70 pages sur les capteurs d'activité.


Videos troubles du sommeil

Sur cette page, notre sélection de vidéos youtube les plus pertinentes à nos yeux. En fonction du niveau d'importance nous leurs attribuons 1 à 5  étoiles : 

1

Insomnies, réveils nocturnes : les solutions pour y remédier

Des solutions concrètes pour bien dormir sans médicaments.    Chronique BANC D'ESSAI sur Direct 5

Ce que vous devez retenir de cette vidéo !

2 types de problèmes :

1. L'endormissement  

2. Les micros réveils

Les solutions naturelles à base de plantes 

Pour les problèmes d'endormissement (cogitation dans le cerveau par exemple)

1/3 de Passiflore pour les relâchements musculaires.

1/3 d’Aubépine pour apaiser la nervosité et l'émotionnel.

1/3 de Lavande pour l'effet sédatif.

Pour les problèmes de réveils nocturnes souvent constatés aux mêmes horaires :

1/3 de Valériane pour ralentir le système nerveux central.

1/3 de Pavot de Californie pour son effet sédatif.

1/3 de fleur de Nénuphars pour son effet calmant.

Si vous prenez des somnifères, il est conseillé de faire son sevrage 3 semaines en appliquant cette directive :

1ère semaine : 1/2 dose de somnifère avec 1 tasse de tisane.

2ème semaine : 1/4 dose de somnifère avec 1 tasse de tisane.

3ème semaine : 1 tisane.

Ces mélanges doivent être dosés avec 250 ml d'eau pour une cuillère à café de chaque plante.

Attention ces traitements sont déconseillés aux enfants, aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes.

Pour les enfants, d'autres traitements naturels à base de plante existent, notamment :

De 0 à 2 ans, 30ml d'eau avec 1 cuillère à café de fleur d'oranger

De 2 à 5 ans, 30ml d'eau avec 1 cuillère à café de Tilleul de Camomille et 1 cuillère d'eau de fleur d'Oranger.

A partir de 5 ans, la simple tisane du soir peut suffir.

Pour les personnes qui travaillent la nuit ou en décalage horaire, un traitement naturel à base de mélatonine reste le plus efficace.

Enfin, notez que ceux qui se réveillent dans la nuit, souvent aux mêmes horaires, prenez conscience, selon la médecine chinoise, qu'un de vos organes est peut être en souffrance. ( Nous aurons l'occasion d'y revenir un peu plus tard en consacrant une bonne partie de nos solutions vers les médecines douces ).

2

 Le sommeil et ses troubles : Une nuit au laboratoire du sommeil.

Mieux comprendre l'apnée du sommeil.  Un cas concret  !      Pulsations.  Le magazine des CHG

Ce que vous devez retenir de cette vidéo !

Le sommeil et ses troubles

Une personne sur trois se plaint de mal dormir. Sans être malade, beaucoup de personnes souffrent en effet de troubles de sommeil. Il en existe 6 catégories :

• Les insomniaques : les gens qui dorment peu ;

• Les hypersomniaques : les gens qui dorment trop ;

• Les parasomniaques : qui concernent surtout la population pédiatrique, à savoir les somnambules, les terreurs nocturnes et les réveils confusionnels ;

• Les troubles respiratoires durant le sommeil (répertoriés parmi les troubles du sommeil depuis quelques années) ;

• Les troubles moteurs durant le sommeil, les mouvements périodiques ;

• Les troubles circadiens, qui sont des troubles de l’horloge, touchant typiquement les personnes âgées qui se couchent tôt et se lèvent tôt ou les adolescents qui se couchent tard et se lève tard.

Suite à la consultation, un médecin peut envoyer un patient vers un établissement spécialisé comme un laboratoire du sommeil.

C’est le cas des personnes souffrant de troubles respiratoires durant le sommeil.

La polysomnographie ou comment mesurer la sévérité d’un trouble respiratoire du sommeil

Ce trouble touche surtout les personnes de plus de 40 ans : une personne sur deux ronfle à partir de cet âge. Par ailleurs, on est beaucoup plus sujet à des risques d’accident cardio-vasculaire et d’attaques cérébrales une fois le cap de la quarantaine atteint. Si on arrive à quantifier la sévérité des troubles respiratoires d’un patient, on peut les corriger et baisser ces facteurs de risque.


Pour quantifier la sévérité des troubles respiratoires durant le sommeil et confirmer le diagnostic d’apnées, un enregistrement des différentes variables physiologiques durant la nuit (polysomnographie) est recommandé. Les autres indications pour une polysomnographie, en dehors des troubles respiratoires, sont essentiellement :


· Les mouvements périodiques des membres inférieurs (chez les personnes souffrant d’impatience) ;

· Les parasomnies, c’est-à-dire, les comportements un peu étranges durant la nuit (parler, crier, etc.), qui concernent surtout les enfants ou les personnes âgées.


Le patient passe une nuit entière dans l’établissement. Avant de dormir, il est préparé par une infirmière technicienne en électrophysiologie, qui l’équipera avec des électrodes placées sur le cuir chevelu, sur le menton et autour des yeux, afin de suivre l’activité électrique du cerveau, les variations du tonus musculaire et les mouvements du globe oculaire (durant le sommeil paradoxal, des mouvements oculaires rapides peuvent survenir).


Des électrodes sont aussi collées sur les jambes pour en mesurer les mouvements et des capteurs placés sur la poitrine permettront de suivre la respiration. Les ronflements seront enregistrés grâce à un micro placé sur le cou.

L’objectif : visualiser les cycles du sommeil

L’objectif de la polysomnographie est d’établir un graphique, appelé hypnogramme, qui sert à visualiser les cycles et les stades du sommeil. En effet, la nuit est organisée en cycles. Le nombre de cycles dépend de l’âge : il y a plus de cycles chez l’enfant que chez les personnes âgées. En moyenne, une nuit est composée de 4 à 6 cycles de sommeil. Chaque cycle est constitué de différents stades :

· stade 1 et 2, on s’endort en entrant dans un sommeil lent léger ;

· stade 3 : on atteint un sommeil profond ;

· micro-éveils, voire éveils complets ;

· sommeil paradoxal, qui vient à la fin du premier cycle, c’est le stade du rêve.

La polysomnographie permettra par exemple de montrer que le patient fait des apnées durant le sommeil à cause de sa langue qui fait obstruction dans le pharynx ou des hypopnées, c’est-à-dire que l’air passe, mais le flux est limité. Conséquence : une baisse d’oxygénation qui fait que le patient a besoin de micro réveil afin d’assurer une reprise respiratoire. Ce qui fragmente le sommeil et le rend léger. Le patient aura alors une mauvaise perception du sommeil et aura l’impression de ne pas s’être endormi.

Le CPAP pour dire adieu aux apnées

L’appareil CPAP ( Continuous Positive Airway Pressure = La ventilation en pression positive continue ) est la panacée au traitement des troubles respiratoires du sommeil. Se plaçant sur le visage, il est constitué d’une turbine qui produit une pression d’air via un tuyau et qui dégage l’obstacle. Cet attèle pneumatique fait disparaître les ronflements et efface les apnées ainsi que les hypopnées. Le traitement implique aussi une meilleure hygiène de vie : on arrête la cigarette au milieu de la nuit et on évite les activités excitantes telles que la télévision, internet ou autres.

Il peut aussi être nécessaire de discuter avec le médecin traitant concernant la diminution, voire l’arrêt de la prise des médicaments induisant le sommeil. En effet, les produits comme la benzodiazépine diminuent le tonus musculaire, provoquant ainsi des apnées beaucoup plus longues.

Le masque CPAP permet de se passer complètement des médicaments et de trouver une qualité de nuit optimale, notamment avec des sommeils de 8h.

Si vous souhaitez des renseignements sur le CPAP cliquez ici

3

 Prochaine vidéo dans :

00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes

Comment bien dormir ? Comment trouver le sommeil ? Pourquoi je ne dors pas bien ? 

Traitement

A savoir

Prix

- 180 comprimés à 200 mg
- Production naturelles de Sérotonine
- Lutte notamment contre l’insomnie, la dépression, les maux de tête et l’anxiété
- Elaboré et produit en Europe
- Sans gluten et sans lactose

Entre 20 et 40 euros

- 120 comprimés
- Réduction du temps d’endormissement et lutte contre les troubles du sommeil
- Atténuation de l’effet « jet-lag »
- Saveur « Stévia »
- Fournisseur naturel de mélatonine
- Aucun effet secondaire/indésirable

- 2 x 30 gélules
- Action relaxante grâce au passiflore
- Présence de mélatonine
- Réduction du temps d’endormissement et lutte contre les éveils nocturnes
- A prendre 15 minutes avant de se coucher
- Durée du traitement conseillé : 15 jours

15 euros

Traitement Naturel

A savoir

Prix

melisse bio

melisse bio

- ​200 gélules
- ​Produit en France
- ​100% Bio
​-Calme le système nerveux
- Sans gluten et sans lactose

Moins de 10 Euros

millepertuis bio

millepertuis bio

- 100% Bio
- Produit en France
- calme les nerfs, lutte contre les « coups de barre », les déprimes saisonnières, les changements d’humeurs…
- 200 gélules

Moins de 10 euros

Aubepine bio

Aubepine bio

- 200 gélules

-100% Bio
- Produit en France
- Sans colorant et sans gluten
-Très efficace contre les insomnies, la nervosité, les palpitations cardiaques, et l’hypertension légère.
- Sans effets secondaires
- Vertus sédatives et relaxantes

Moins de 10 Euros

Troubles du sommeil

Vidéos

Solutions

Articles

Guides pratiques

Centres de sommeil 

Cliquez ici pour laisser un commentaire

mattis Aenean massa dictum ut libero